Revista.doc

Ano IX | nº 6 | Julho/Dezembro 2008 | Publicação Semestral

Résumé

Proust comme phénoménologue: A propos des promesses et de la nostalgie

Martin Schmidt

Texte (pdf)   |   en arrière|zurück|voltar

Dans cette conférence, je voudrais traiter la significance et le rôle du désir („Sehnsucht“) dans la „Recherche“ de Proust. Une des expériences essentielles du protagoniste est celle de la relation entre le désir et la déception: la vie ne tient pas ses promesses. En recherchant les raisons de cette déception et les objets de son désir, il arrive à montrer de façon vraiment phénoménologique une structure fondamentale de l’existence humaine: la temporalité. Il ne se contente pas de la présupposer, mais il lui donne un sens et la rend compréhensible en regardant avec subtilité tous ses fonctionnements et ses conséquences. Par suite, le désir gagne une valeur originaire. Il n’est plus seulement une souffrance éveillée par la finitude de la vie humaine, mais il devient constitutif pour la beauté et la valeur des choses et des personnes mêmes. Outre le concept du désir il sera par conséquence necessaire de discuter sa relation avec la mémoire en général et spécialement avec l’acte de la composition de cette œuvre.